Accueil

Bienvenue sur notre site

 

Le mot du président :

 

NB : Pensez à activer le son de votre ordinateur

Petite lecture d'un courriel du président  (12 novembre 2019)

Bonjour ! Oui, oui, Bize Patrimoine existe toujours et encore. Pardon de nous manifester sur la toile si peu souvent, mais le plus important est que les chantiers hebdomadaires du jeudi continuent à rassembler quelques vaillants constructeurs, nettoyeurs et autres débroussailleurs.

Depuis cinq ans, le nombre de chantiers différents est devenu relativement important, aussi s'agit-t-il maintenant souvent d'un travail d'entretien, et nous hésitons la plupart du temps à nous attaquer à la remise en valeur de nouveaux "trésors". Car, bien sûr, il y en a encore beaucoup à dégager et à vous faire découvrir.

Cet été, cependant, nous avons rebâti sur une vingtaine de mètres un mur qui s'écroulait sur le chemin de Saint-Michel-Roumegous (il démarre en face de la porte latérale du cimetière) : voilà du bel ouvrage !

Et les dernières pluies ont fait quelques dégâts sur les murets de Boussecos, alors au travail encore!

C'est aussi le béal qui va encore nous occuper beaucoup, puisque avec l'aide et le matériel de la famille Resplandy, nous avons entrepris d'en curer un premier tronçon à partir de l'eau piquante, après en avoir nettoyé les rives. Nous souhaitons ainsi qu'il puisse remplir sa mission bien plus longtemps que ces dernières années.

Parlons-en un peu.

Cette dérivation de notre rivière est donc un canal d'irrigation construit par l'homme en une dizaine d'années, elle fonctionne depuis 1464, elle est longue de 1255 mètres (644 toises) et large d'1,950 mètre(une toise); conçue avec une faible pente et équipée de diverses palettes pour en régler le débit, elle alimentait les moulins à blé , à olives, les moulins à foulons et autres machines de la manufacture de drap, arrosait la zone des jardins( arrose encore), courrait dans certaines rues et remplissait les douves le long des remparts avant de rejoindre sa mère rivière. Ce béal est donc étroitement lié à l'importance et la richesse de notre village aux temps moyenâgeux et durant la Renaissance.

En 2014, nous avons ouvert quelques bonnes bouteilles pour fêter ses 550 ans ! Ce n'est pas rien, et nous pouvons considérer ce béal comme un réel monument historique à sauvegarder.

Hé bien voilà quelques nouvelles de notre association. Nous continuons à nous régaler à embellir et entretenir les sites de notre commune. Pour vous, et pour nous.

Bien cordialement       Vincent Camelot

DECOUVRIR  S'EMERVEILLER  PARTAGER

NOUVEAU ! BOUSSECOS  vu  par  deux  drones.

Bravo et merci aux cinéastes.

Nous vous invitons à venir nous rejoindre

on boit un peu

on travaille beaucoup

on valorise passionnément

on aime à la folie

on est payé pas du tout !